Le forum des fox-terriers Index du Forum Le forum des fox-terriers
Echanges entre passionnés de la race fox-terrier
 
 FAQFAQ    MembresMembres    RechercheGroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Rencontres "Animal et société" ... une mascarade ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des fox-terriers Index du Forum -> Cynophilie -> Organisation de la cynophilie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mumm


Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 11 076
Sexe: Féminin
1,14

MessagePosté le: Mar 17 Mar 2009 - 11:16    Sujet du message: Rencontres "Animal et société" ... une mascarade ? Répondre en citant

Citation:
LETTRE OUVERTE AUX REPRESENTANTS DES FRANCAIS
VARENNE DES ANIMAUX : DISCRIMINATION ET PERTE DE CREDIBILITE

Madame, Monsieur le Député,
Madame, Monsieur le Sénateur,




Les organisations signataires de la lettre représentent plus de 8 millions de foyers qui ont pour passion les animaux. Alors que des décisions importantes, pour l'avenir des animaux et de notre hobby, vont être prises, sans même que nous ayons été invités à en discuter, nous regrettons et condamnons la perte de crédibilité des Rencontres "Animal et Société"
1°) Des propositions présentées comme consensuelles alors qu'elles ne l'étaient pas
Nous ne pouvons accepter que certaines propositions contenues dans les rapports soient présentées comme consensuelles contre l'avis même de plusieurs organisations présentes aux Rencontres et de l'ensemble des éleveurs familiaux de loisirs qui sont les particuliers qui possèdent le plus d'animaux. Visiblement nous ne sommes pas les seuls, puisque des vétérinaires, des scientifiques, des syndicats agricoles, l'ont également dénoncé.
Exemple concret : La proposition numéro 5 présente comme consensuelle le fait que les petites annonces d'animaux soient réservées uniquement aux éleveurs professionnels et interdites aux particuliers. Il n'en a rien été : Le bureau de la protection animale se contredit lui-même puisque dans le pré-rapport, il l'avait placé en annexe 1, en proposition non consensuelle.
Toujours dans la proposition 5, il est présenté comme consensuel le fait de réserver la vente d'animaux de compagnie uniquement aux circuits professionnels alors qu'aucun consensus n'a été trouvé lors des réunions.
Là aussi, le bureau de la protection animale avait placé dans le pré-rapport, en proposition non consensuelle le fait d'interdire aux particuliers la vente des portées de leurs animaux de compagnie.
Comprenne qui pourra cette volonté délibérée de ne pas transcrire les faits avérés en laissant croire qu'il y a eu consensus. Le contrat de départ était que seules les propositions consensuelles seraient retenues.
La confiance est rompue.

2°) Le site des Rencontres : discrimination et absence de démocratie. Si cela se confirme, c'est le scandale.
La démocratie, c'est le fait que chacun puisse s'exprimer librement.
A la mise en ligne du livre ouvert, nous avons applaudi. Toutefois, un grand nombre de nos adhérents nous a alerté sur le fait que leurs messages ne figuraient pas sur le livre. Nous avons testé et constaté que les nôtres n'étaient pas affichés non plus.
Pire, en lisant les messages, nous avons constaté que la quasi totalité des témoignages retenus et affichés vont dans le sens d'une conception véganienne de la protection des animaux ("Les animaux ne sont pas là pour nous servir d'aliments, de vêtements, de sujets d'expérience ou de divertissement").
Limiter le débat aux seuls internautes est déjà discriminatoire en soi et inacceptable en démocratie, sélectionner les messages l'est encore davantage!
L'immense majorité n'a pas entendu parler de ce "grand débat" et si en plus les témoignages des quelques uns, qui par hasard en ont entendu parler, sont passés sous silence, il y a lieu de s'interroger sur l'utilité et la crédibilité d'un tel débat !
En conséquence, le "classement des propositions" n'a aucune fiabilité et nous demandons qu'il soit annulé et reste inutilisé.

3°) Discrimination. Quelle crédibilité accorder à des "Rencontres" qui ont écarté les 8 millions de foyers qui possèdent le plus d'animaux ?
Enfin, il est extrêmement choquant que, mise à part la société centrale canine, aucune autre association d'éleveurs familiaux de loisirs n'ait été conviée à ces rencontres "Animal et société".
Les éleveurs amateurs sélectionneurs de chats, d'oiseaux, d'animaux de basse-cour, de tortues, de poissons, etc. sont-ils des citoyens de secondes zones dont les avis ne pèseraient rien face à quelques anciennes vedettes du showbiz dirigeantes d'associations de protection des animaux à buts véganiens ?
Pire : les éleveurs de loisirs ont constamment servi de bouc-émissaires sans même pouvoir se défendre. Ils ont été traités de " nébuleuse " et accusés de ne pas connaître les besoins de leurs animaux, alors qu'ils leur donnent mille attentions et y tiennent comme à la prunelle de leurs yeux, car ils ne font pas cela pour l'argent. En outre, ils sauvegardent de nombreuses races anciennes ou espèces menacées, qui sans eux, n'existeraient plus.
Les particuliers, éleveurs de loisirs sont 8 millions de foyers, soit bien plus que les 150 000 membres des associations de protection des animaux à buts véganiens.
Les associations d'éleveurs familiaux de loisirs représentent la deuxième force associative en France juste après les sportifs. Elles assurent la formation des éleveurs et la traçabilité par la distribution de moyens d'identifications des animaux reconnus officiellement par l'Administration. Fautes de subventions de plus en plus réduites elles tirent la majorité de leurs moyens d'existence dans les bourses.
Dans un état démocratique, des " Rencontres consacrées aux rapports hommes-animaux" qui écartent les 8 millions de foyers d'éleveurs de loisirs, qui sont les Français qui possèdent le plus d'animaux, n'ont aucune crédibilité et aucune légitimité.
En conséquence, nous demandons que :
- les propositions qui ont été présentées comme consensuelles alors que des organisations participantes ont souligné qu'elles ne l'étaient pas soient écartées.
- le conseil consultatif pour la santé et la protection des animaux ou l'entité qui le remplacera comprenne également un représentant de chaque association d'éleveurs familiaux de loisirs.

Nous attirons votre attention sur les conséquences, dans la mesures ou des propositions restrictives seraient adoptées nous pouvons craindre à court terme :
- la fin des élevages de loisir, et le passage dans la clandestinité d'un certain nombre éleveurs,
- la fermeture des entreprises et des commerces Français et à la mise au chômage de leurs employés, alors que ceux des autres pays Européens continueront à prospérer,
- à une consanguinité accrue des espèces sauvegardées détenue en petit nombre par les éleveurs amateurs rendant caduques des décennies d'efforts et ce sans aucune subvention,
- la mort des associations représentant la deuxième force associative en France.

Nous souhaitons que vous utilisiez tous les moyens à votre disposition pour sensibiliser vos collègues Députés et Sénateurs sur ces sujets.
Veuillez accepter nos respectueuses salutations.

Signataires :
- Association Nationale des éleveurs de cobayes - Aviornis - Livre Officiel des Origines Félines - Fédération Française d'Aquariophilie - Fédération Française d'Ornithologie - Société centrale d'aviculture de France - Fédération Française des éleveurs de Volailles - Société Nationale de Colombiculture - Fédération Française de Cuniculture - Phoenix France - Club Français des amateurs du furet - Club des éleveurs d'oiseaux exotiques - World Pheasant


source : http://pronaturafrance.free.fr/


Dernière édition par Mumm le Mar 17 Mar 2009 - 13:48; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Mar 2009 - 11:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
big boy mama


Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 2 842
Sexe: Féminin
1,02

MessagePosté le: Mar 17 Mar 2009 - 11:53    Sujet du message: Rencontres "Animal et société" ... une mascarade ? Répondre en citant

Pas de signataire de la cynophilie????????

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mumm


Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 11 076
Sexe: Féminin
1,14

MessagePosté le: Mar 17 Mar 2009 - 13:52    Sujet du message: Rencontres "Animal et société" ... une mascarade ? Répondre en citant

Non bien sûr puisque la SCC a été la seule instance consultée et entendue au titre de l'espèce canine.

Citation:
Enfin, il est extrêmement choquant que, mise à part la société centrale canine, aucune autre association d'éleveurs familiaux de loisirs n'ait été conviée à ces rencontres "Animal et société".


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:43    Sujet du message: Rencontres "Animal et société" ... une mascarade ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des fox-terriers Index du Forum -> Cynophilie -> Organisation de la cynophilie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com